Sri-Lanka

Bienvenue sur VOC, !!

inscription

Vos données resterons privées pour une durée déterminé par le blog et ensuite elles seront effacer !!!

×

Le Sri-Lanka, le joyau de l'océan Indien

Petite ile au sud-est de l'Inde, connu pour ses échanges commerciaux depuis l'antiquité (Ptolémée). Cité dans le Ramayana, l'épopée de Rama. L'histoire raconte notamment l'enlèvement de Sita (sur l'ile de Lanka), la promise de Rama par le démon Ravana... Des civilisations se sont succèdées durant ces 3000 dernières années.
Aujourd'hui, le Sri Lanka est une république démocratique socialiste. Le pays qui a été enclavé par une guerre civil, opposant les tamouls hinduistes aux cinghalais bouddhiste durant 40 ans se relève doucement.
l'ile s'ouvre au monde et dévoile ses trésors à qui veux bien les voir. Une faune unique, une nature exubérante, des temples plurimillénaire, des batiments de l'aire coloniale sont les témoins de l'histoire d'un petit pays connu depuis fort longtemps.Sigirîya

Pour les Voyages d'Odul et Clairette, il fut sans à priori. Notre séjour remonte à Aout-septembre 2015 (avant les attentats de 2019). En arrivant dans ce joyau de l'océan indien, vous vous rendez compte, presque immédiatement de l'atmosphère unique de l'île, certe, macher du bétel est presque un sport national et la pauvreté est réelle, de plus les tensions entre tamoul et cinghalais demeure. Néanmoins les srilankais sont accueillant et offre l'hospitalité très facilement.

En arrivant à Colombo, nous prenons un taxi pour une guesthouse à Negombo au Nord de la Capitale. C'est l'un des ports de pêche les plus importants du pays. Ici les plages s'étirent à perte de vue au Nord comme au Sud. Le paysage est pittoresque. Nous commençons les vacances les pieds dans l'eau et profitons du moment présent. Nous ne resterons que quelques jours car l'objectif est de faire les quatres points cardinaux, nord, sud, est, ouest en un mois.

Alors nous prenons la direction du centre de l'île. Prochaine destination Sigiriya (photo ci-dessus), un lieu plein de mystère. D'ailleur ce site servi pour les plans extérieurs dans "Indiana Jones et le temple maudit". Les lieux sont exceptionnelles, le rocher culmine à 370m de hauteur avec une verticale impressionnante. Des bassins ont été réalisés dans le prolongement du monolithe. Car la grande force du Sri Lanka a été la maîtrise de l'eau. Le pays entier porte encore aujourd'hui les traces d'une civilisation hydraulique. Et enfin le tout ce trouve dans un parc naturel ou la faune est bien présente. Pour les amoureux de sites archéologiques, l'ile offre de quoi assouvir sa soif de vieille pierre, Anuradhapura, Sigiriya, Dambulla sont autant d'exemple de la magnificence des temps jadis (plus de 2000 ans pour certains vestiges).

Nous sommes ensuite remonté vers Anuradhapura (capital du royaume du même nom du IVe siècle avant JC au Xe siècle de notre ère). Le site est incroyable, les dagobas (les stupas srilankaises) sont parmis les plus impressionnantes du pays et les processions religuieuses sont quotidiennes. C'est un des lieux à voir, im-pé-ra-ti-ve-ment.Statue de Krishna à Trincomalee

Le Nord est notre prochaine destination avec comme point de mire, Jaffna. Nous traversons la région en train, certaine zone sont désolés, le climat est plus aride, plus sec, les forêts brillents par leurs absences. Cette région a été durant de trop longue année le théâtre de violents conflits entre bouddhistes et hindouistes, la ville elle-même en porte encore aujourd'hui les stigmates. Maisons en ruine, impact de balle... même si la guerre civile est terminée, ses habitants semblent porter un lourd fardeau.

En visitant les lieux, on ne peut s'empêcher d'apprécier la beauté des côtes donnant sur le golf du Bengale, les eaux sont chaudes et la végétation luxuriante, difficile d'y voir une ancienne zone de guerre, et pourtant. Le temple hindouiste de Jaffna est intact et n'a pas à rougir devant ses homologues indiens. À deux pas du temple, il existe probablement un des meilleurs restaurants de la région, on y sert exclusivement des spécialités indiennes, comme des massala dosa, une merveille.

Nous reprenons le train pour aller vers l'Est, vers Trincomalee, les paysages évoluent, si le nord est plus désertique le sud lui est bien plus vert. Comme pour Jaffna, la communauté hindouiste est plus présente, d'ailleurs les hindouistes se trouvent majoritairement au Nord et à l'Est. Ça se voit aux nombreux temples et autels présent ici ou là. Nous sommes là pour nous ballader et surtout pour nager, les températures sont telles que le snorkling est l'activité ad-hoc.

Nous décidons ensuite de prendre la direction de Kandy, c'est-à-dire de retourner daans le centre de l'île. Car nous voulons passer par les montagnes avant d'atteindre le Sud et la fin de notre voyage. La ville de Kandy se trouve en altitude (toute relative) et la température est toute suite plus agréable, la vieille ville conserve encore son charme d'antan. Les temples bouddhistes sont ici majoritaire, d'ailleur, la ville s'enorgueillit de posséder en son sein une dent de Bouddha. Et un péleringe est organiser tous les ans lors de la Perahera. Celui-çi durent plusieurs jours. Nous avons eu la chance d'y participer. Les différentes processions se succèdent durant une dizaine de jours. Nous prenons dès le lendemain du dernier jours un train pour traverser les montagnes vers le Sud, à destination de Haputale.

Autant vous le dire toute de suite, ce voyage en train vaut à lui seul notre venu sur l'île. Les paysages sont incroyables, les couleurs fabuleuses, nous passons à travers des étendus de thé, héritage du Raj Britannique. Nous croisons des forêts, des chutes d'eaux, parfois un nuage s'accroche au sommet d'une montage et semble s'éffiloché telle une pelote de laine. Si vous devez venir au Sri-lanka,honorable pagure il serait criminelle de ne pas faire ce voyage.
En revanche notre destination est nettement moins lyrique, certe nous sommes toujours en altitude et les montagnes environnantes sont toujours vertes et rayonnante. Mais il y a toujours au sein d'un voyage ou les choses ne se passent comme on le souhaite ou l'imagine... Bref l'hébergement était particulier et les contacts avec les habitants, compliqués, je n'en dirais pas plus. Notre passage dura deux jours le temps de visité une Tea Factory et de nous ballader en montagne. Et puis nous décidons de prendre rapidement la route de notre ultime destination, Tangalle, à l'extrême sud de l'île.

Ah Tangalle, LE lieux parfait pour terminer un mois de vacances en sac-à-dos, les plages sont magnifiques et encore sauvages (malgré les nombreux projets en cours). Manger, se ballader, se reposer, boire des cocktails, c'est ce que j'appelle bien terminer son séjour.
Si je devais tirer des enseignements de notre séjour, je dirais que le pays est encore relativement préservé, il suffit de voir les animaux sauvages en liberté, des familles de singes, des varans d'eau, des éléphants et une multitude d'oiseaux se balladent sans craintre particulièrement la présence humaine. Une socièté pluri-culturelle qui co-habite malgré un lourd passé, même si les tensions sont loins d'être éteintes. Les gens sont accueillants et chaleureux.

×

Mentions Légales

Le site www.VOC.fr est géré et développé par :
Ludovic Sabin
Le site www.VOC.fr est hébergé par :
OVH
SAS au capital de 10 059 500 €
RCS Lille Métropole 424 761 419 00045
Code APE 6202A
N° TVA : FR 22 424 761 419
Siège social :
2 rue Kellermann
59100 Roubaix
France
Directeur de la publication : Octave KLABA
Téléphone : 1007
Hébergeur : OVH SAS
Tél : 04 44 44 60 40